V.3500 à 1500 av. J.-C. : Vallée de l’Indus

histoire vallée de l'Indus antiquité

Carte vallée de l'Indus, Inde antique

VERS 3 500 AV. J.-C.

Des paysans s’installent dans la vallée de l’Indus (Pakistan actuel) :
Les terres sont fertiles au bord de l’Indus. Comme en Égypte et à Sumer, le fleuve déborde tous les ans et une organisation complexe et centralisée est mise en place pour améliorer les récoltes.

Premières villes et commencement du commerce :
Bientôt, tous les paysans n’ont plus besoin de cultiver la terre et certains peuvent se consacrer à d’autres activités. Ils bâtissent des villes, apprennent de nouveaux métiers et se lancent dans le commerce. Il commercent probablement avec les sumériens car on y a retrouvé leurs poteries et leurs perles. Ils vendaient aussi du bois, du coton et des épices.

histoire vallée de l'Indus antiquité

VERS 2 500 – 1 800 AV. J.-C.

La vallée de l’Indus est à son apogée :
La vallée de l’Indus compte une centaine de villes et cités dont les 2 plus importantes sont Mohenjo-Doro et Harappa qui ont été découvertes en 1921 et 1922 de notre ère. Jusqu’en 1920, les historiens pensaient que les débuts de la civilisation indienne dataient du VIème siècle avant J.-C. avant de découvrir avec surprise l’existence, sur le territoire du Pakistan actuel, d’une civilisation aussi ancienne que l’Égypte et la Mésopotamie. Bâties selon un plan en damier, avec des blocs d’habitation rectangulaires rigoureusement alignés, des rues de 8 mètres de large et des ruelles perpendiculaires dotées d’égouts très élaborés qui révèlent un souci de l’hygiène dont on ne trouve que peu d’exemples dans l’histoire des villes du passé, Mohenjo-Doro et Harappa sont les plus ancien témoignages connu d’urbanisme méthodique. L’histoire politique et religieuse de la civilisation de l’Indus est un mystère encore aujourd’hui car il n’y avait ni temples, ni palais, ni lieu de rencontre dans les cités de l’Indus. Le mystère reste intact et offre encore de belles perspectives aux archéologues…

Impôts :
Les paysans doivent donner une partie de leurs récoltes à la cité.

Écriture :
Les commerçants écrivent pour noter leurs ventes et achats de marchandises à l’aide d’une écriture composée de 270 signes différents. Personne à ce jour n’a encore pu déchiffrer l’écriture de la vallée de l’Indus.

histoire vallée de l'Indus antiquité

écriture vallée de l'Indus, Inde antique

VERS 1 700 AV. J.-C.

La civilisation de l’Indus disparait :
Mohenjo-Doro est victime de graves inondations et est saccagée par des envahisseurs. Pour des raisons inconnues que personne ne peut expliquer, toutes les autres cités sont abandonnées. Les hypothèses prolifèrent : Les paysans ont peut être ruiné leurs terres par des cultures trop intenses et une trop grande déforestation, des querelles entre cités ont peut-être éclaté ou un désastre tel qu’une inondation a pu se produire.

histoire vallée de l'Indus antiquité

VERS 1 500 AV. J.-C.

Invasion des Aryens :
La région de l’Indus est envahie par des nomades venus d’Asie centrale, les Aryens. Progressivement, ils se répandent aussi à travers le nord de l’Inde.

histoire vallée de l'Indus antiquité

Tous les articles sur l’Inde pendant l’antiquité :

Comments are closed