v.200 à 555 ap. J.-C. : Chute de Rome et évolution du christianisme

histoire rome antiquité déco

Carte chute de Rome pendant l'antiquité

VERS 200 AP. J.-C.

L’Empire romain commence à s’affaiblir :
Les armées romaines décident de choisir leurs propres empereurs et des combats éclatent entre différents groupes de soldats.

L’Empire romain est attaqué par les Germains :
Les Germains sont des tribus venus du nord-est que les Romains appellent barbares.

histoire rome antiquité déco

EN 284 AP. J.-C.

Le général Dioclétien devient empereur :
Pour défendre l’Empire romain contre les barbares, il réorganise l’armée et l’agrandit.

histoire rome antiquité déco

EN 286 AP. J.-C.

L’empereur Dioclétien scinde l’Empire romain en deux :
Il se rend compte que l’Empire romain est trop vaste pour être contrôlé par une seule personne et il le divise en deux. Il gouverne la partie orientale, tandis que l’empereur Maximien dirige la partie occidentale.

histoire rome antiquité déco

Colisée de Rome

EN 312 AP. J.-C.

Constantin devient empereur de l’Empire romain d’Occident et légalise le christianisme :
Lorsque l’empereur Dioclétien meurt, les luttes pour s’emparer du pouvoir reprennent. A cette époque les empereurs qui veulent faire passer un message se servent de leurs rêves ou des apparitions divines. Constantin est un général romain ambitieux qui, après avoir eu la vision d’une croix lumineuse dans le ciel, envoie son armée au combat avec le chrisme gravé sur les boucliers. Constantin remporte la victoire contre Maxence lors de la bataille du pont Milvius, ce qui lui permet de s’emparer de l’Italie et de régner en maître sur l’Occident. Il devient le premier empereur romain à se convertir au christianisme et autorise les chrétiens à pratiquer leur culte sans avoir à se cacher.

histoire rome antiquité déco

EN 324 AP. J.-C.

Constantin réunifie l’Empire romain :
Il s’empare également de l’Empire romain d’Orient et réunifie l’empire. Il déplace la capitale dans la ville de Byzance, au sud de la mer Noire sur les rives du Bosphore. Il la reconstruit, la remplit de trésors apportés des 4 coins de l’empire et la rebaptise d’après son propre nom : Constantinople. Il favorise la diffusion du christianisme en Europe en attribuant ses victoires à dieu et fait construire les premières églises. Il octroie aux chrétiens certains privilèges et fait construire de nombreux lieux de culte qui favorisent la propagation du christianisme à travers tout l’Empire romain. Cela apporte un nouveau tournant à la fois politique et religieux.

histoire rome antiquité déco

Chute de Rome, antiquité

VERS 370-382 AP. J.-C.

Les Germains sont repoussés sur le territoire romain par les Huns :
L’Europe de l’est est envahie par les Huns et au fur et à mesure de leur progression ils chassent les Germains hors de leurs terres en les repoussant vers l’Empire romain.

histoire rome antiquité déco

EN 382 AP. J.-C.

Les Wisigoths envahissent les terres romaines :
Les Wisigoths, une tribus barbare germanique, arrivent en paix et en bons chrétiens sur les terres romaines. Ils disent vouloir un meilleur avenir pour leurs familles et l’empereur Théodose Ier les autorise à s’installer en Mésie (sud du Danube) en échange de leur coopération pour lutter contre les autres tribus barbares. Il leur laisse leurs armes, mais les Wisigoths sont nombreux et une fois entrés sur les terres romaines, ils font preuve de xénophobie, ils réduisent les gens en esclavage, pratiquent le racket et engendrent de nouvelles guerres.

histoire rome antiquité déco

EN 391 AP. J.-C.

L’empereur Théodose fait du christianisme la religion officielle de l’Empire romain.

histoire rome antiquité déco

EN 395 AP. J.-C.

L’Empire romain est définitivement partagé en 2 :
A partir de cette époque, des vagues de tribus barbares se succèdent à travers la partie occidentale de l’Empire romain. Ils veulent être aussi riches que les Romains et ils détruisent la culture romaine. Ils habitent pour la plupart de petits villages agricoles et laissent les villes romaines tomber en ruine.

histoire rome antiquité déco

La Cène de Léonard de Vinci

EN 400 AP. J.-C.

Dès le Vème siècle, deux grandes divisions du christianisme s’opposent :
L’Église chrétienne est reconnue dans de plus en plus de régions mais des conflits internes et les différences de culture façonnent ses divers visages. Les Églises locales et les peuples païens ont les mêmes croyances mais pratiquent des rites différents. C’est alors que deux grands groupe s’opposent : Celui des Églises d’Orient (rites byzantin, alexandrin, arménien, antiochien, etc.) et celui des Églises d’Occident (rites romain, hispano-wisigothique, gallicano-gothique, celtique, etc.).

Évolution du christianisme :
Les grandes villes du monde romain se disputent la primauté des Églises chrétiennes et cinq patriarches se répartissent les zones d’influence (Rome pour l’Occident et Constantinople, Antioche, Jérusalem et Alexandrie pour l’Orient). Cela occasionne des oppositions, notamment au niveau des langues et du calendrier liturgique :

L'apparition de Gustave Moreau

Le pape Damase (366-384) accentue l’originalité de l’Église romaine en adoptant le Latin comme langue liturgique à la place du grec.
– Partout le pivot de l’année ecclésiastique est la fête de Pâques, au printemps. Mais en ce qui concerne l’hiver, les Églises d’Orient font de l’Épiphanie la manifestation de Dieu sur la terre, célébrée le 6 janvier, alors que Rome privilégie la célébration de la naissance du Christ, fixée au 25 décembre, date de l’ancienne fête païenne de Sol invictus (“Soleil invaincu” en latin, est une divinité solaire apparue dans l’Empire romain au IIIème siècle et qui reprend des aspects, très populaire dans l’armée romaine, de la mythologie d’Apollon et du culte de Mithra.
– Des querelles éclatent concernant une nouvelle problématique, celle de la nature de Jésus-Christ : Le nestorianisme est une doctrine qui affirme que deux personnes, l’une divine, l’autre humaine, coexistent en Jésus-Christ, et qu’il est donc à la fois Dieu et homme. L’arianisme est une doctrine qui affirme que même si Dieu est divin, son fils lui, est un humain avant tout, disposant d’une part de divinité. Cette doctrine désapprouve l’appellation populaire de “Marie mère de Dieu” et estime qu’elle est la “mère de l’homme Jésus”. Le monophysisme est une doctrine qui affirme que le Christ n’a qu’une seule nature et qu’elle est divine, cette dernière ayant absorbé sa nature humaine. Pour adhérer à de telles doctrines, certains sont exilés, condamnés par l’Église ou excommuniés (exclus de la communauté chrétienne). Certaines Églises chrétiennes se séparent ainsi du tronc commun, les unes choisissant le monophysisme et les autres le nestorianisme.

histoire rome antiquité déco

Pour tous les chrétiens, le baptême, la vie monastique et le repas eucharistique, reproduisant la Cène, sont le fondement de la vie spirituelle. Un autre grand sacrement est celui de pénitence : Le pêcheur, pour pouvoir être réintégré dans le sein de l’Église, doit se soumettre en public à de pénibles épreuves, avant de recevoir la réconciliation lors d’une cérémonie solennelle.

histoire rome antiquité déco

Évangélisation des peuples païens :
L’Église a un devoir d’évangélisation. Parmi les missionnaires chargés de convertir les paysans au christianisme, le plus célèbre est Saint Martin, évêque de Tours, grâce à qui les villages Gaulois sont christianisés entre 370 et 397 après J.-C. La Perse, la Syrie, la Mésopotamie, l’Anatolie, l’Asie centrale, l’Arménie (convertie depuis le IIIème siècle), la Géorgie, Germanie, Ethiopie, Irlande (Convertie par saint Patrick*) se convertissent au christianisme et adoptent parfois une liturgie particulière.

Saint Patrick : Le 17 mars, l’Irlande fête solennellement celui qui l’a convertie au christianisme.

histoire rome antiquité déco

EN 406 AP. J.-C.

Des hordes de barbares se précipitent en Italie :
Les frontières du Rhin cèdent sous la pression de milliers de barbares germains, Vandales, Suèves et Alains. Ces derniers, avec leurs troupeaux, leurs familles et leurs biens entassés sur des chariots, fuient, affolés par l’irruption des Huns. Pendant cette grande invasion, les Vandales prennent la tête des Suèves et des Alains. Les Germains imposent leurs traditions et sont de plus en plus nombreux. Ils vivent en tribus et non dans les villes. Ils continuent de troquer et ne participent pas au processus monétaire romain.

histoire rome antiquité déco

EN 410 AP. J.-C.

Les Wisigoths s’emparent de Rome :
Sous la conduite de leur roi Alaric, les Wisigoths s’attaquent à Rome qu’ils ravagent. Après cela, le pouvoir impérial romain en occident est réduit à une ombre tandis que des empereurs fantoches et des ursupateurs se succèdent. Ils font pâle figure comparé aux grands chefs germaniques, tels le Wisigoth Théodoric Ier ou le Vandale Genséric. Aetius sera le dernier sénateur romain.

histoire rome antiquité déco

Attila le Huns contre Léon le Grand

En 452

L’Italie est prise d’assaut par Attila le Huns :
Attila le Hun s’empare de la ville commerçante d’Aquilée après un siège de plusieurs mois, puis dévaste Milan, Padoue, Pavie et Ravenne. Il tente aussi de s’emparer de Rome, mais après des négociations avec l’évêque Léon le Grand, il quitte finalement l’Italie en échange d’un lourd tribue.

histoire rome antiquité déco

EN 455 AP. J.-C.

Les Vandales détruisent Rome.

histoire rome antiquité déco

De 456 à 472

Le Germain suève Ricimer succède au romain Aetius :
Ricimer devient le véritable maître de l’Empire romain. Il nomme ou renvoie les empereurs selon son gré.

histoire rome antiquité déco

Cavaliers huns, Rome antique

EN 476 AP. J.-C.

Effondrement de l’Empire romain d’Occident :
Tandis que des guerres civiles éclatent, les Romains voient leur puissance décliner en Occident. Des peuple germaniques s’installent en vainqueurs dans les provinces impériales et y fondent de nouveaux royaumes. Le chef des Wisigoths, Odoacre, se proclame roi d’Italie et l’Empire romain d’Occident prend fin.

L’Empire romain d’Orient résistera encore 1000 ans :
On l’appelle Empire byzantin car sa capitale Constantinople, se nommait à l’origine Byzance. Les Romains ne savent plus gouverner et ne veulent plus de conquêtes. C’est pour certains un déclin constant sur plusieurs siècles qui s’amorce, pour d’autres, une transition de la culture antique vers une nouvelle culture européenne.

histoire rome antiquité déco

De 493 à 555

Royaume des Ostrogoths en Italie :
Les Germains deviennent maîtres de l’occident et l’unité du monde romain est définitivement rompue.

histoire rome antiquité déco

Tous les articles sur la Rome antique :

histoire rome antiquité déco

En savoir plus sur les chrétiens et le Moyen-Orient pendant l’antiquité.

En savoir plus sur les barbares Wisigoths, Huns, Vandales, Scythes, Alains et l’Europe pendant l’antiquité.

histoire rome antiquité déco

Comments are closed