De 450 à 887 : Le Royaume des Francs, Charlemagne

Clovis reçevant la fleur de lys

Origine du peuple et du mot “Franc” :
Le mot “Franc” vient de frekkr qui signifie “hardi”, “courageux”. C’est au milieu du IIIème siècle, dans un chant de guerre de l’armée romaine, que le nom de Francs est apparut dans l’histoire : “Nous avons tué des milliers de Francs !”. A la faveur des troubles de la fin du IIIe et du IVe siècle, les Francs mènent des raids sur le sol romain. Puis ils s’installent sur la frontière de l’Empire, qu’ils s’engagent à défendre en échange de terres à cultiver. A partir de 407, ils profitent de l’affaiblissement des défenses de l’Empire romain pour progresser vers l’ouest et s’installer sur les terres romaines.


VERS 450

Les Francs se répartissent en 2 grands groupes :
D’une part les Francs rhénans, installés sur le Rhin, et d’autre part les Francs Saliens qui progressent vers la vallée de la Somme. Ils sont divisés en de multiples royaumes, dont celui de Childéric, devenu général romain et chef des autorités romaines. Installé dans la région de Tournai, il s’appuient sur la force militaire des barbares Francs pour maintenir le pouvoir aux confins de l’Empire. On donne à la famille de ce dernier le nom de “Mérovingiens” en hommage au roi Mérovée, ancêtre plus ou moins mythique de la dynastie.


Clovis, rois des Francs, Europe, Moyen-âge

VERS 466

Naissance de Clovis :
Clovis vient au monde tandis que l’Empire romain d’Occident vit ses dernières années.


EN 482

Clovis devient roi des Francs :
Il succède à son père Childéric Ier et tandis que celui-ci défendait les Romains contre les Wisigoths, lui s’oppose farouchement à eux. Son règne marque une étape décisive dans l’histoire occidentale. Il crée le plus grand royaume barbare et il instaure une dynastie qui dure 300 ans.


Le vase de Soissons :
Clovis s’installe à Soissons après avoir attaqué le dernier foyer d’autorité romaine qui se trouvait là bas. Il veut soustraire du butin un magnifique vase d’église au bénéfice de l’évêque qui le lui a réclamé. Furieux de cette entorse aux ausages de la guerre qui prône un partage équitable, un des soldats préféra briser le vase plutôt que de l’accorder à son roi. Clovis se vengea, l’année suivante, en tuant le soldat d’un coup de hache.


VERS 496

Clovis épouse Clotilde :
Clotilde est la nièce du roi Burgonde (peuple germanique) Gondebaud et c’est une très fervente chrétienne.


Clovis et Clotilde, Francs, Europe, Moyen-âge

LE 25 DÉCEMBRE 498

Clovis se fait baptiser à Reims :
On rapporte que Clovis fit vœu de se convertir au christianisme si Jésus-Christ lui accordait la victoire contre les Alamans. Ayant été exaucé, Clovis accepta de suivre l’enseignement de l’archevêque Remi. Le baptême fut célébré en grande pompe dans toute la cité et 3000 soldats Francs furent également baptisés le même jour. Clovis devint celui par qui le catholicisme fut confirmé comme religion dominante en Occident. A cette date, il est le seul souverain catholique d’Occident et il reçoit l’appui de l’Église, non seulement dans son Royaume, mais aussi dans tous les autres Royaumes barbares. Grâce au soutien sans faille du clergé, il poursuit son entreprise d’expansion territoriale du royaume des Francs. Il préside à la fusion entre le monde gallo-romain, le monde francs et les peuples germaniques. Dès le milieu du VIème siècle, le terme “Franc” désigne tous les sujets du roi.


Tête du Christ, BNF, Paris

VERS 500

Royaume franc de France et de Germanie :
Clovis poursuit les conquêtes franques jusqu’à unifier la presque totalité de la Gaule (de la vallée du Rhin aux Pyrénées) : Il refoule les Alamans au delà du Rhin, écrase les Wisigoths à Vouillé (près de Poitiers), élimine les autres rois francs saliens (ses parents) en vallée de la Somme et impose son autorité aux Francs du Rhin. Puis il s’installe à Paris* qui devient la capitale de son royaume.

Culture franque :
Avec les conquêtes de Clovis, la culture franque s’implante en Gaule, en particulier entre Rhin et Seine. Le style franc, d’origine germanique, laisse entrevoir des influences byzantines, particulièrement dans les décors d’orfèvrerie. Le choix de Paris comme capitale concourt à forger une culture franque originale qui intègre l’héritage romain et gallo-romain.


27 NOBEMBRE 511

Mort de Clovis :
A sa mort, ses 4 fils se partagent son héritage et poursuivent la conquête franque. Le royaume des Francs devient la principale puissance d’Europe occidentale et centrale. Les Francs s’allient aux Byzantins contre les Ostrogoths, puis contre les Lombards, mais reste cependant déchiré par les querelles des fils de Clovis, puis des fils de Clotaire Ier. Les années de conflit accentuent le particularisme des diverses régions composant le Royaume : La Neustrie (Gaule du Nord-Ouest), la Bourgogne, l’Austrasie (Région de l’Est) et l’Aquitaine.

Clotaire II et Dagobert Ier, Europe, Moyen-âge


DE 623 A 639

Règne du roi des Francs Dagobert Ier :
Clotaire II nomme son fils Dagobert roi d’Austrasie (Région de l’Est). Dagobert s’installe à Metz, et à la mort de son père, il s’empare de la Bourgogne et de la Neustrie. Il confie l’Aquitaine à son demi-frère Caribert, et quand celui-ci meurt en 632, Dagobert redevient le seul maître de l’Empire des Francs et s’établit en Neustrie. Il impose son autorité royale, écarte plusieurs menaces et repousse les frontières du Royaume jusqu’à l’Elbe. Il initie des fils de la haute aristocratie au pouvoir et à l’administration du Royaume pour qu’ils assument des responsabilités dans leur provinces. Ainsi, Éloi, Didier et Ouen deviennent respectivement évêques de Noyon-Tournai, Cahors et Rouen. Ce sont les Églises, à travers la personne de l’évêque, qui détiennent le pouvoir et l’autorité dans les villes du royaume des Francs. Saint Eloi fut le principal conseiller de Dagobert et c’est à ce titre qu’il est entré dans la légende et la chanson.


DE 639 A 843

Déclin de la dynastie mérovingienne :
Le Royaume des Francs est fragile car les luttes entre seigneurs sont permanentes et les membres de la haute aristocratie deviennent de plus en plus exigeants. Les souverains dilapident leur patrimoine et s’appauvrissent en échange de leur fidélité. A la mort de Dagobert en 639, son fils ainé Sigebert III conserve l’Austrasie, tandis que Clovis II devient roi des Francs à l’âge de 4 ans et reçoit la Neustrie et la Bourgogne. Les rois-enfants suivants ne gouvernent que quelques années et assistent impuissants aux conflits divisant les aristocraties. Ceux-ci deviennent de véritables intendants des royaumes des Francs et contribuent à l’affaiblissement du pouvoir des souverains. Les derniers rois mérovingiens ne sont plus que des “rois fainéants” sans pouvoir ni fortune, qui circulent entre les dernières parcelles de leurs domaines pour y trouver de quoi subvenir à leurs besoins. C’est parce qu’il sort de ce contexte, pour marquer son ultime réussite et son âge d’or, que le surnom de “bon roi Dagobert” est apparut en 1750.


Charlemagne, Europe, Moyen-âge

EN 732

Charles Martel repousse les musulmans Omeyyades :
Les cavaliers Arabes, renforcés par les Berbères, pratiquent des razzias dévastatrices tout le long des routes d’Aquitaine. Mais ils sont arrêtés dans leur progression par les troupes de Charles Martel. Sa victoire est décisive pour l’Occident et pour la France, mais elle n’entame en rien le prestige de la civilisation musulmane qui connaît un véritable âge d’or.


Entre 714 et 768

Règne de Pépin III, dit Pépin le Bref :
Il est le fils de Charles Martel et c’est le premier monarque de la dynastie des Carolingiens.


En 768

Charlemagne devient roi des Francs :
A la mort de son père Pépin le Bref, le jeune prince Charles est couronné roi des Francs. Il est appelé Charlemagne (Carolus magnus) ou Charles le Grand. Il hérite de la plus grande partie de la France d’alors.


Entre 773 et 804

Charlemagne bâtit un large empire :
Charlemagne est un soldat émérite et un fervent chrétien. En 30 ans, il annexe de nouveaux territoires et crée un empire chrétien aussi vaste que le fut autrefois celui de l’Empire romain. Il paie pour faire ériger des églises et des monastères dans tout son Empire et ordonne que les populations non chrétiennes rejoignent l’Eglise. Il encourage les lettrés, les artistes et les artisans à venir travailler à Aix-la-Chapelle, la ville ou il réside dans son palais.


Charlemagne, Couronné par le Pape, Europe, Moyen-âge

En 800

Charlemagne est couronné “empereur des Romains” par le pape Léon III.


En 814

Décès de Charlemagne à Aix-la-Chapelle.


Entre 841 et 853

L’empire de Charlemagne est divisé en 3 royaumes :
Chaque royaume est gouverné par un membre de la famille carolingienne. L’empire Carolingien semble triompher, pourtant les 3 rois s’affrontent sans cesse pour le partage de l’Empire. Ils ne prennent pas en compte les menaces représentées par les pirates Vikings et leurs royaumes déclinent peu à peu.

En effet, les Vikings débarquent à bord de leurs effrayants drakkars pour s’établir de manière parmanente à Rouen, Nantes, Paris, Tours.


En 887

Eudes, comte de Paris, défend la ville contre les Vikings Normands :
Eudes est alors élu roi des Francs. C’est finalement la famine qui chasse provisoirement les Vikings en 892.


*Note sur Paris : C’est vers 357-366 que la cité prit le nom de Paris.

Comments are closed