Australopithèque

IL Y A ENVIRON 5 MILLION D’ANNÉES

Australopithèque préhistoire

Apparition de l’Australopithèque :

Le premier type d’hominidé connu de l’homme moderne est l’australopithèque. Ce nom vient du latin “australo” qui signifie “qui vient du sud” et du grec “pithèque” qui veut dire “singe”. L’australopithèque n’est pas encore un homme et il n’est pas non plus tout à fait un singe.

– Il s’est développé en Afrique.
– Il mesure entre 1,3 et 1,5 mètres.
– Il a de puissantes mâchoires et mange des végétaux coriaces et des racines.
– La structure de son crâne est très proche de celle des orang-outansn et il a un petit cerveau.
– Il a un caractère très archaïque.
– La structure de ses mains est très proche de celle de l’homme moderne à l’exception de la première phalange du pouce qui ne lui permet pas de réaliser des mouvements identiques aux nôtres.
– Il se tient debout, mais pas complètement droit. Cela lui permet de marcher plus facilement qu’à quatre pattes et il peut ainsi repérer plus facilement les animaux dangereux. C’est le premier homonidé bipède de l’histoire, ce qui signifie qu’il marche ou court plus de la moitié du temps à l’aide de ses deux membres postérieurs.
– L’australopithèque travaille des objets, effectue des tressages et taille des pierres, mais sans jamais égaler les techniques employées par l’homo habilis.

Entre l’apparition des premiers singes (il y a environ 30 million d’années) et des australopithèques (il y a environ 5 million d’années), il s’est écoulé 25 millions d’années.


Lucy Australopithèque préhistoire

Le squelette de Lucy :
Il a été découvert en 1974 en Éthiopie et est surnommé ainsi car les paléontologues écoutaient “Lucy in the Sky with Diamonds” des Beatles au moment où, le soir sous leur tente, ils répertoriaient les ossements qu’ils avaient découvert pendant la journée.


Liens utiles :
Livre sur l’Australopithèque : Un jour chez les australopithèques
Vidéo Youtube : Lucy in the sky with diamonds


Tous les articles sur la préhistoire :

Comments are closed