La minute Mytholosophique n°1

Tableau d’Evelyn De Morgan “Ariane abandonnée sur l’île de Naxôs”

Les expressions “Suivre un fil d’Ariane” (trouver son chemin, s’orienter facilement) et “Se perdre dans un dédale” (être perdu, ne pas trouver son chemin) viennent du mythe grecque suivant :

Ariane, fille du roi de Crète, est amoureuse de Thésée, fils du roi d’Athènes, qui est voué à une mort certaine. Celui-ci s’est porté volontaire pour tuer le Minotaure, un monstre mi-homme, mi taureau. Il doit entrer dans un labyrinthe très complexe qui a été construit par le célèbre architecte Dédale, dans le but de ne pas pouvoir en ressortir. Ariane ne supportant pas l’idée de cette issue fatale, fournit à Thésée une pelote de fil qu’il devra dérouler tout au long de son trajet pour retrouver ensuite la sortie. A sa sortie du labyrinthe et après avoir tué le Minotaure, Thésée propose à Ariane de l’épouser. Mais en rentrant chez lui, il abandonne Ariane sur l’île de Naxôs car il est amoureux de Phèdre, la sœur d’Ariane.

Ce mythe est également intéressant car il démontre que la morale a ses limites : Ariane, amoureuse de Thésée, est bienveillante et généreuse avec lui, mais lui ne l’aime pas. Cela démontre qu’on peut être un homme ou une femme bien et être malheureux en amour.

Toutes les minutes mytholosophiques

Jouer les Cassandre

La minute mytholosophique n°3 L'expression "Jouer les Cassandre", qui signifie "Annoncer des mauvaises nouvelles » ou « être clairvoyant sur l'avenir" vient du mythe grecque

Tomber dans les bras de Morphée

La minute Mytholosophique" n°2 L'expression "Tomber dans les bras de Morphée" qui signifie "s'endormir d'un sommeil profond" vient du mythe grecque suivant :